Souvenirs accordéon 2015, le festival d’accordéon le diable dans la boite

Souvenirs Accordéon 2015 beaucoup de photos du stage d’été mais c’est vrai que l’ambiance était particulière avec 5 copines qui sont venus ensemble pour s’améliorer. Je leur ai aussi appris à danser et nous avons pratiqué sur le port de Doèlan, de très bons moments merci à tous.

Le festival d’accordéon le diable dans la boite arrive à sa 9ème année , une affiche réalisé une seconde année par Arno. Les villes participants cette année sont Clohars-Carnoët, Riec sur Belon, Scaër, Mellac, Bannalec, Quimperlé.

Les artistes reçus:

Un grand bal musette avec l’orchestre d’Yves Busato qui s’est aussi produit en spectacle chez l’habitants à Bannalec.

La grande tribu reçu à Scaër:

Un matin de juillet 2012, je partageais avec mon ami Ben un café fumant dans mon petit jardin ensoleillé du Port-Rhu. Comme souvent avec les vieux copains, on se remémorait les concerts de Youenn, les tournées sur lesquelles nous nous croisions et les aventures parfois rocambolesques mais toujours cocasses dans lesquelles nous entraînait mon père, le grand Youenn. Je lui fis part de ma nostalgie de ne plus pousser la chansonnette avec mes parents mais aussi avec mes sœurs. ” On n’est jamais trop tard pour bien faire ” me dit-il en rigolant, une pointe de malice dans les yeux.
Quelques mois et des dizaines d’heures de répétitions et d’enregistrement plus tard, c’est avec un immense plaisir que nous vous présentons le fruit de notre laborieux mais si joyeux travail collectif et familial autour des chansons et des poèmes de Youenn Gwernig.

Ketiketan: Kristina Kuusisto est une musicienne finlandaise installée dans les Côtes d’Armor. Son instrument de prédilection est le bandonéon, un instrument de la famille des accordéons.
Mère et fille, Brigitte et Katell Kloareg, chantent ensemble depuis 20 ans des répertoires des pays celtiques.

Au cours de voyages en Carélie finlandaise et russe* et de visites de Finlandais en Bretagne, un partage s’est installé qui a donné naissance à un projet original et inattendu. Brigitte a exploré un nouvel imaginaire en créant et en racontant ses premiers contes, Kristina s’est imprégnée d’un patrimoine dont on ignore trop souvent, en Finlande, qu’il était chanté et a découvert aussi un pan de la tradition chantée bretonne. Katell s’est emparée des gwerzioù et s’est penchée sur le runolaulu en finnois.

* Projet européen Leader EOST autour de la transmission du patrimoine oral chanté autour du Kalevala, poème épique finlandais, et du Barzaz Breiz, poésie chantée de Bretagne.