L’harmonie avec l’accordéon diatonique

Définition de l’harmonie

L’harmonie étudie la construction des accords, les principes qui les gouvernent et leurs enchaînements ; on parle alors de l’aspect « vertical » de la musique par opposition à la dimension « horizontale » (mélodie).(source wikipedia).

L’harmonie avec notre accordéon diatonique est souvent simple, nous ne disposons que de 6 accords pour un accordéon 8 basses, ce qui est peu. Pour rappel nos accords sont tous majeurs sauf le la qui est mineur. Vous pouvez retrouver le sens de majeur et mineur dans cet article. Certains facteurs enlèvent les tierces (la troisième note de l’accord) ceux-ci ne sont plus ni majeurs ni mineurs ni accords d’ailleurs. Wikipédia nous dit : Une combinaison de deux notes émises simultanément est plutôt considérée comme un intervalle harmonique.

Comment enrichir cette harmonie

Le côté qui me plaît dans cet instrument c’est la possibilité de faire un maximum de choses avec un minimum de notes. Il est possible de croiser les accords même si au départ ce n’est pas automatique.

Il y a deux écoles, celle des professeurs qui jouent avec les tierces et celle de ceux qui les enlèvent. J’ai personnellement appris avec la première école aussi je transmets la même chose. Et lorsque je n’entends pas les tierces cela me dérange. Inversement c’est la même chose pour quelqu’un qui a habitué son oreille sans les tierces.

Pour autant je répète, lorsque j’ai les tierces mes accords sont majeurs sauf le la mineur. Pour rappel voici ma main gauche en 8 basses.

accord main gauche

 

 

Les lettres minuscules représentent les accords, soit trois notes jouées simultanément. Je prends par exemple le ” d  “ l’accord de ré , c’est ré fa# la joués simultanément, puisqu’il est majeur. Si je veux jouer un ré mineur je dois jouer ensemble ré fa la c’est-à-dire que mon fa# du majeur se transforme en fa.

Hélas je ne peux pas car je ne peux pas changer quelque chose de construit. Par contre si je joue le ” f “ l’accord de fa, je vais jouer le fa, la, do et je joue du coup les notes recherchées avec une en plus. Mon accord sera donc ré, fa, la, do (le ré étant le “D”) et deviendra un ré mineur avec la septième note le do.

En conclusion le ré majeur est joué par le ” D  d ”  

et le ré mineur 7 est joué par le ” D f “. Il a le 7 en plus mais il est mineur même sur mon diatonique.

 

Accord septième sur l’accordéon diatonique

Accord septième sur l’accordéon diatonique

Les accords

Accord septième sur l'accordéon

Ma main gauche sur huit basses, accordéon diatonique basique.

L’accordéon diatonique huit basses n’est pas si pauvre que cela en accompagnement. Dans un un message précédent j’ai parlé d’accord de quinte.
Il existe entre autres un accord septième. Il prend la fondamentale, la tierce, la quinte et la septième.

Soit en chiffre la 1, 3 , 5 , 7. Cet accord m’intéresse avec le Ré et le Mi pour les avoir en mineur. ,Je prends l’accord de Mi majeur:

Mi, sol#, si joué main gauche “e” sur mon accordéon.

Maintenant je prends l’accord de MI m7

(mi mineur septième)
Mi, sol, si, ré.

accord septième accordéon diatonique

Même exercice avec le Ré
Je prends l’accord de Ré majeur:
Ré, fa#, la, si, joué main gauche “d” sur mon accordéon

Maintenant je prends l’accord Ré m7
(ré mineur septième)
Ré, fa, la, do

accord septième accordéon

Analyse:

Mais ce n’est pas tout. J’écris ma gamme do, ré, mi, fa, sol, la, si, do.

L’accord de DO (c)  do, mi, sol,  je peux jouer sans dissonance C,e ou C,g. Si je joue le do, et l’accord de mi je joue donc do, mi, sol, si donc un    Do majeur7. 

Un tableau peut-être intéressant. Je m’y applique.


Il est toujours difficile de comprendre ce qu’est un accord quand on n’a pas du tout de formation musicale. En cours je prend ma main , si tout va bien comme moi vous avez 5 doigts.

Je pars donc de ma main, mon pouce( n° 1) est la première note exemple DO, index(n°2) RE, majeur(n°3) MI, annulaire(n°4) FA, et auriculaire(n°5) SOL; Pour jouer un accord je joue le 1 le 3 et le 5. Vous remarquez sans doute que je prend les nombres impairs si je rajoute le n°7 c’est un accord septième dans cette exemple le N) 7 est le SI

Pour chaque accord la façon de le trouver est la même 1 LA, 3 DO, 5 Mi, 7 SOL

La tirette qui occulte les tierces sur l’accordéon

 

accordéon tierce

Beaucoup d’accordéons “basiques” ont une tirette qui occulte les tierces.
Cela signifie que l’accord joué à gauche est joué avec la fondamentale et la quinte.
(le 1 et le 5).

Cela signifie aussi que l’accord n’est ni majeur, ni mineur.

Plus besoin de croiser,
Plus besoin de se prendre la tête
Mais à mon goût
C’est un gâteau au chocolat
… sans chocolat.

Ceci dit si cela existe, c’est aussi que l’on peut s’en servir. A vous de choisir.

Cette explication est un peu rapide, j’en conviens. En fait il y a deux écoles, les musiciens qui jouent avec les tierces et ceux qui jouent sans.
Cela va dépendre de vos débuts, votre prof va vous dire de laisser les tierces ou pas. Personnellement j’enseigne avec les tierces, j’aime la pauvreté de la main gauche (6 accords) et les possibilités croisées. Un mi mineur 7 ne sonne pas comme un mi majeur ni comme un mi sol ! En musique classique je pense que lorsque l’on enlève la tierce on ne parle plus d’accord mais d’accord incomplet.
Vous pouvez si cela vous intéresse voir la définition de l’accord sur Wikipédia: l’accord.
Je répète le lundi avec un ami accordéoniste qui lui ne supporte pas les tierces à gauche. Je ne dis pas que telle ou telle façon est mieux que l’autre, je joue avec les tierces parce qu’à mes débuts elles étaient là.